L'archidiocèse
 Le diocèse de Gagnoa
Document sans titre
 
La Transfiguration n’est pas un changement de Jésus, mais c’est la révélation de sa divinité
Cet article a été publié le 08 novembre 2011
« La Transfiguration n’est pas un changement de Jésus, mais c’est la révélation de sa divinité », a expliqué le Pape lors de l’angélus de ce 2e dimanche de carême où l’Eglise lit le récit de la Transfiguration de Jésus.

Le pape a expliqué que...

 « la Transfiguration n’est pas un changement de Jésus, mais c’est la révélation de sa divinité, « l’intime compénétration de son être de Dieu, qui devient pure lumière. Dans son être un avec le Père, Jésus lui-même est Lumière née de la Lumière » (Joseph Ratzinger-Benoît XVI, Jésus de Nazareth, 2007). »

« En contemplant la divinité du Seigneur, Pierre, Jacques et Jean sont préparés à affronter le scandale de la Croix, comme on le chante dans une hymne ancienne : « Tu t’es transfiguré sur la montagne, et, autant qu’ils en étaient capables, tes disciples ont contemplé ta Gloire, Christ Dieu afin que lorsqu’ils Te verraient crucifié, ils comprennent que ta passion était volontaire et qu’ils annoncent au monde que Tu es vraiment le rayonnement du Père » (Liturgie byzantine, Kontakion de la fête de la Transfiguration), a ajouté le pape.

Mais Benoît XVI a souligné que le chrétien peut participer à ce mystère de la vie du Christ : « Nous participons nous aussi à cette vision, et à ce don surnaturel, en donnant de la place à la prière et à l’écoute de la Parole de Dieu », a insisté le pape.

« Invoquons la Vierge Marie, a-t-il conclu, afin qu’elle nous aide à écouter et à suivre toujours le Seigneur Jésus, jusqu’à la passion et la croix, pour participer aussi à sa gloire ».


Source : Catholique.org
 
Copyright 2011 - Archidiocèse de Gagnoa , Tous droits reservés || Conception & Réalisation UNITEC - SA